erable du balcon

 
 
Petit arbre de rien du tout
Aux couleurs de fond d'égoût
Celui qui te méprise ne te connaît pas
Intimement comme moi
 
Qui peut dire ce que tu ressens
Qui peut chanter le son que tu murmures au vent?
Quel être mieux que toi peut écouter mes rêves?
Et faire sortir ces doux mots de mes lèvres?
 
Sur le balcon, dans les patios, les jardins, tu vis
Chaque jour le meilleur de toi tu donnes
La beauté de ce que je reçois m'étonne
Et m'émerveille. Pour tout celà merci

Eloha, ton amie.